Andenne - Début des travaux de réhabilitation du site "Brenner", en bordure de Meuse

blog andenne,ebLa Ville d’Andenne a reçu la confirmation de la part de la SPAQUE que les travaux de réhabilitation du site Brenner à Seilles vont débuter tout prochainement en février.

Pour le Collège communal, cette réhabilitation d’un ancien site industriel situé à un jet de pierre de la gare est une excellente nouvelle pour le déploiement économique d’Andenne et va considérablement améliorer l’environnement de ce quartier situé rue du Marais à Seilles, juste en face des tout nouveaux bâtiments de l’AIEG.

Bref historique du site

Dès le milieu du 19ème siècle et jusqu’en 1988, plusieurs activités industrielles se sont succédées sur le site « Brenner », notamment une entreprise de construction métallique, une fonderie et une fabrique de matériaux réfractaires.

Entre 1962 et 1965, un ancien bief de la Meuse qui traversait le site est comblé par des matériaux d’origines diverses : boues de dragage, sables de fonderies, etc.

La société Brenner, active dans le broyage du bois, est la dernière à avoir occupé les lieux, de 1989 à 1998. Depuis lors, le site n’a plus connu de réelles activités économiques. Il a occasionnellement servi de zone de stockage et de dépôt de matériaux.

Chantier

Ce chantier devrait durer, selon la SPAQUE, 65 jours ouvrables. Idéalement situé sur la rive gauche de la Meuse, à proximité immédiate du pont d’Andenne et de la gare, le site « Brenner » de 3,39 hectares pourrait accueillir un centre de collecte et de logistique de déchets recyclables à des fins d’exportation vers la Chine.

Les travaux d’aménagements entrepris en février consistent en un regroupement et une évacuation des déchets présents en surface. « Le site sera également déboisé afin d’accéder aux matériaux à niveler, exprime la SPAQUE, qui entreprendra alors une déconstruction sélective des infrastructures encore présentes, notamment une dalle de stockage d’environ un hectare. Les terres et remblais du site contaminés en composés volatils seront excavés et évacués vers des centres de traitement agréés. Ces excavations seront ensuite remblayées et reprofilées à l’aide de matériaux issus du site. Le reprofilage se fera conformément aux attentes de l’investisseur et du Port autonome de Namur, propriétaire du site. »

blog andenne,eb

Commentaires

  • Fameux travaux.Un chancre disparait.

    Albert.

Les commentaires sont fermés.